ÉTUDIANT D’UN JOUR
Date(s) où je suis disponible*
#carrièresanté

Blogue

Savoir travailler en équipe et en interdisciplinarité sont des compétences essentielles aux professionnels de la santé. Comment les étudiants de l’Université de Moncton vont-ils pouvoir s’y préparer cette année, en toute sécurité, en dépit de la pandémie ? Pour le savoir, nous avons rencontré Marie-Josée Guérette, Coordonnatrice de la collaboration interprofessionnelle.

Synthèse sur les activités de CIP

Comment aidez-vous les étudiants de première année à se familiariser avec les spécificités des autres programmes ?

Le cours « Initiation aux études : santé » (SANT 1003) permet aux étudiants de développer leur apprentissage aux côtés d’autres étudiants de disciplines différentes. Cette année, il est offert en ligne, deux fois par semaine, de la rentrée jusqu’au mois de décembre. Obligatoire, il s’adresse aux étudiants de première année à l’École de kinésiologie et loisir, à l’École de science infirmière et à l’École des sciences des aliments, de nutrition et d’études familiales. Il a été spécialement adapté à cette situation de pandémie pour permettre aux étudiants d’avoir toujours une idée claire des programmes suivis par les étudiants de spécialités différentes.  

Comment se déroulera l’atelier d’immersion clinique simulée interprofessionnelle ?

Cet atelier aura lieu en présentiel au pavillon Jacqueline-Bouchard, sur 5 jours1, par petits groupes pour permettre aux 66 étudiants en science infirmière, aux 24 étudiants en médecine et aux 4 étudiants en thérapie respiratoire du CCNB de participer en toute sécurité, dans le respect de la distanciation physique. Sous le thème « Gérer une crise et son stress », les étudiants vont être amenés à collaborer, à communiquer ensemble de façon efficace, à procéder à l’ABC2 et à mieux appréhender les différents rôles de l’équipe interprofessionnelle lors de situations d’urgence. Deux laboratoires seront réservés ; par groupe de trois étudiants de spécialités différentes, ils suivront chacun des trois scénarios préparés à leur intention. Ils devront, évidemment, porter leur masque !

Qu’avez-vous prévu pour maintenir l’atelier de premier contact ?

Cet atelier sera organisé en ligne, sur Teams, le 20 novembre à partir de 13 h, sur le thème suivant : « Travail en équipe, soins centrés sur la personne, cas-personne âgée au domicile et jeune famille ». À ce jour, il sera suivi par 174 étudiants (74 en science infirmière, 26 en médecine, 55 en travail social, 14 en nutrition et 4 en thérapie respiratoire (CCNB)). Ils auront à résoudre deux études de cas, par petits groupes. Ils auront pour mission de repérer ce qui doit constituer pour eux des priorités, en fonction de leur spécialité ; puis, ils devront hiérarchiser en groupe les actions à mener en fonction des urgences identifiées. Ils seront ainsi amenés à développer leur capacité à travailler en collaboration avec d'autres corps de métiers que le leur, en clarifiant les rôles de chacun, en exerçant un leadership collaboratif et en communiquant efficacement entre eux.  

Chaque année, vous organisiez une activité de simulation de désastre. Comment la rendrez-vous possible cette année ?

Cette activité sera maintenue et aura lieu en ligne, au mois de février, sur le principe d'un jeu de simulation. Celui-ci sera rendu possible grâce aux vidéos (notamment avec des caméras "go pro") réalisées l'année dernière.

Qu’allez-vous proposer aux étudiants dans le cadre du Défi Équipes de Soins et Services de Santé (DÉSSS) ?

Cette activité aura lieu en ligne, en mars prochain. Les étudiants seront amenés à travailler par équipe, sur la base du témoignage d'une personne connectée en direct. La COVID-19 ne doit pas faire obstacle à l’apprentissage de compétences essentielles !
______________________________

 La procédure d'intervention pour les urgences médicales extra-hospitalières : « A » pour « airway » ou « libération des voies aériennes, « B » pour « breathing » ou ventilation pulmonaire » et « C » pour « circulation sanguine »
2   L’atelier d’immersion clinique simulée interprofessionnelle aura lieu les 15 et 16 octobre, puis les 25, 26 et 27 novembre. En cas de tempête, l’atelier prévu serait reporté au 1er décembre.