ÉTUDIANT D’UN JOUR
Date(s) où je suis disponible*
#carrièresanté

Blogue

Le 8 avril 2021, 15 h


Cette 4e année de baccalauréat en science infirmière marque la fin d’une étape. En quatre ans, j’ai suivi plusieurs cours théoriques, en biologie, en psychologie, en français, en philosophie et dans bien d’autres disciplines. J’ai aussi, bien sûr, suivi des cours en science infirmière. Mais, de tout mon parcours, ce sont les stages que j’ai préférés !


En première année, j’ai suivi un stage en foyer de soins pendant deux semaines. C’est à partir de cet instant que j’étais certaine d’être dans le bon programme. Voilà tout ce que j’aime dans le programme en science infirmière : une priorité donnée à l’expérience réelle dès la première année !

En deuxième année, je suis allée à Tracadie faire un stage de deux mois en mai et en juin. J’ai appris encore plus sur cette profession. J’ai, pour la première fois, placé une intraveineuse, donné les médicaments aux patients et changé un pansement. J’ai aussi pu avoir en charge deux patients (et non plus un seul) ; accompagnée par la monitrice, j’ai appris à m’organiser en conséquence et à appliquer les bonnes méthodes pour diminuer mon stress.

En troisième année, j’ai pu mieux me rendre compte des différents rôles que peuvent endosser les infirmières grâce à un stage en santé communautaire. Là, j’ai découvert combien nous pouvions répondre aux besoins importants d’une communauté. Par la suite, j’ai travaillé en psychiatrie où j’ai appris notamment à améliorer mes techniques de communication thérapeutique. Enfin, j’ai découvert le travail en maternité : j’ai pris plaisir à partager mes connaissances avec les nouveaux parents et réapprendre les bons gestes aux parents d’un second bébé. 

Julie LeBouthillier est ambassadrice étudiante pour le CNFS – Volet Université de Moncton. Ce journal est le huitième billet d'une série où les ambassadeurs étudiants vous partageront des anecdotes de leur parcours étudiant. Demeurez à l’écoute !

Retour au septième billet des journaux de bord.